Comment garder son homme et le rendre fou amoureux

0
122
views

On retient son homme avec une bonne cuisine … c’est ce que l’on en pensait dans les années 30, les mentalités ont heureusement changées mais dans les faits malheureusement peut-être que certaines se reconnaîtront…

Comment garder son homme et le

rendre fou amoureux

On ne saurait trop encourager les jeunes filles à pratiquer l’art gracieux de la cuisine. De l’estomac satisfait dépend le bonheur en ménage. Une mauvaise cuisine, des digestions pénibles, en voilà bien assez pour amener la brouille et le divorce.

Pour être une maîtresse de maison accomplie, il n’est pas obligatoire de passer sa vie devant ses fourneaux, mais une cuisinière à gages mettra d’autant plus d’amour propre à bien faire, qu’elle saura sa patronne experte en cuisine et capable d’apprécier le travail bien fait. Comment ordonner un menu si l’on ne connaît pas la préparation des aliments ?

A notre époque, où les exigences de la vie moderne poussent la femme à des professions qui l’éloignent de son foyer, il faut plus que jamais développer chez la jeune fille l’amour de son intérieur. L’homme est trop occupé au dehors, sa tête est prise par des préoccupations multiples, c’est à lui qu’incombent les charges de famille. Il est donc tout naturel que sa jeune femme, sa compagne prenne sa part des efforts nécessaires à un jeune ménage pour réussir dans la vie.

Une femme intelligente, ambitieuse, doit soigner son mari absolument comme un manager soigne le champion qui lui rapportera plus tard la forte somme. Quand l’homme a bien travaillé, il faut qu’en rentrant chez lui il trouve un visage souriant, que dès l’ouverture de la porte la bonne odeur du logis propre et la chaleur du nid lui montent au visage avec le parfum d’un plat préparé avec amour dans la cuisine. Rien que cette bouffée le réconforte déjà. Les baisers de sa femme et de ses enfants font disparaître le souvenir de la boue de la rue, de la fatigue du jour, des soucis des affaires. Le voici dans son vêtement d’intérieur, à table. La nappe blanche fait étinceler l’eau et le vin des carafes. Autour de la soupière fumante, les enfants se sont assis, ils attendent que le père remplisse les assiettes. Une nourriture saine, sans excès, mais préparée comme il convient, et voilà le travailleur réconforté, Il aime son chez lui, le café ne le tente pas, il est bien disposé à satisfait, les menus caprices de Madame, parfois un peu coûteux pour le budget du ménage… mais peut-on résister à une femme aussi accomplie ?

Un estomac satisfait prédispose à l’indulgence et à la générosité. Les hommes d’affaires connaissent bien l’effet d’un bon repas. Les grands restaurants, malgré leur aspect frivole, sont encore les endroits les plus propices à conclure des traités et à prendre des accords financiers.

https://pixabay.com/fr/vintage-l-amour-art-collage-photo-1252930/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here