Comment rendre un homme amoureux? Des conseils plein de bons sens

0
233
views

C’est dans les vieux pots que l’on envoûte les hommes !

Comment rendre un homme amoureux?

Des conseils d’un autre temps plein de

bon sens…

« Madame, je rencontre quelquefois, chez des amis, un jeune homme qui me plaît infiniment, mais qui ne me témoigne qu’une politesse correcte, indifférente. J’en souffre, car je sens bien que je l’aime. Que faut-il faire pour attirer attention son et toucher son coeur ?»
Cette question n’est pas rare dans la bouche des jeunes filles, je la retrouve journellement
dans le courrier de mes lectrices et il me semble nécessaire d’y répondre loyalement.
Tout mal comporte une cause qu’il est nécessaire d’approfondir minutieusement pour en
enrayer les effets. Examiner ce cas, c’est se mettre en condition d’y apporter le remède.
Ce jeune homme vous plaît, mademoiselle, pourquoi ?
Ma demande vous embarrasse, vous gardez le silence, au fond, vous n’en savez rien vous même.
Je vais vous le dire.
Oh ne vous récriez pas, ce ne sont ni ses qualités, ni son physique qui vous attirent : les
premières vous ne les connaissez pas — vous n’en avez eu ni le temps, ni le moyen et
quant à sa personne, — sympathique pourtant je n’en doute pas, — elle ne joue qu’un rôle très secondaire car, ce n’est pas lui que vous aimez, mais l’Amour.
Cet Amour, vous l’appelez de toutes les forces de votre âme, vous en rêvez dans la solitude de votre chambrette, votre jeune cerveau vous le représente comme le plus enviable, le plus absolu de tous les biens.
Vous y pensez avec tant de force et vous le désirez si ardemment, qu’aveuglée par vos propres sentiments, vous le voyez partout, dans le premier jeune homme qui passe… et vous l’aimez… ou vous croyez l’aimer… Détrompez-vous, c’est faux, ce n’est pas lui encore une fois que chéri votre coeur, c’est l’Amour vers lequel tendent toutes vos aspirations, toutes les pensées et que le vous créez de toutes pièces. Assoiffée de posseder cet Amour, vous n’avez donné un visage, n’importe quel visage ; en somme, vous n’avez fait que matérialiser vos propres illusions.
Rien d’étonnant alors à ce que cet être, purement imaginaire, ne vibre pas à l’unisson avec vous-puisqu’il n’existe pas, qu’il n’est que le chimérique produit de votre imagination.
Voilà que nous tenons en main la première donnée du problème, la première cause. Cette
donnée est fausse, mal énoncée, le problème est insoluble.
Je ne veux pas cependant faire de l’absolu et je consens à admettre que je ne vous ai point devinée et que, au contraire, guidé par un instinct merveilleux, votre coeur a su reconnaître du premier regard celui qui pourra combler tous vos désirs, remplir toute votre vie. Votre question alors retrouve sa raison d’être.
Que faut-il faire pour attirer son attention et toucher son coeur ?
Ma réponse sera brève, un peu déconcertante : rien.
Chacun a le droit de disposer de lui-même, vous ne devez pas chercher à capter un être qui ne s’offre pas à vous spontanément, librement.
Aimez, mais aimez en secret, en silence. Restez simple, modeste, réservée, attendez. Attendez que ce fluide mystérieux, puissant qui émane de toute votre personne fasse son oeuvre : qu’il se manifeste inconsciemment dans la profondeur et la caresse de votre regard, la douceur de votre sourire, qu’il s’exhale comme un parfum discret, mais pénétrant tout de même. Soyez vous, rien que vous.
Il ne servirait à rien de contrefaire votre personnalité, de vous montrer telle que vous
n’êtes pas en réalité, vous tomberiez dans une autre erreur, vous feriez naître une illusion passagère qui s’évanouirait vite et ne vous laisserait qu’amertume et déception.
S’il est réellement écrit que vous ne devez pas toucher ce coeur que vous ambitionnez, résignez vous.
Une pensée consolante adoucira votre peine. Nous sommes tous plus ou moins de grands égoïstes. Nous ne savons pas, nous ne voulons pas donner sans recevoir.
La vie, les êtres, les choses, tout en un mot est régi par cette loi de la donation réciproque. Nous puisons dans l’air l’oxygène indispensable à notre subsistance et nous lui restituons en revanche l’acide carbonique. Sans cet échange rythmique, notre corps irait toujours en s’appauvrissant jusqu’à l’anéantissement complet.
On se lasse d’aimer lorsqu’on n’est pas payé de retour.
Et puis, le ciel n’est pas peuplé par une seule étoile et plus d’une marguerite ouvre sa corolle au printemps. Si parmi ces astres et ces fleurs, il en est que nous ne pouvons atteindre, détournons notre regard et allons joyeusement vers ces autres étoiles et ces autres marguerites qui se tendent vers nous. Il ne faut pas désirer l’inaccessible.
C’est cet appétit effréné de l’irréalisable qui est la cause de nos douleurs.
Laissez passer le jeune homme à l’aspect séduisant, mais dont le coeur reste insensible. Il n’était pas pour vous. L’heure d’amour n’a pas encore sonné. Un jour, viendra celui qui prendra votre main et la gardera précieusement dans la sienne.
N’exigeons rien de l’Amour, prenons ce qu’il nous donne. Ses faces sont multiples et également nimbées d’ombre et de lumière, tâchons de les découvrir et d’en accepter le don avec une âme clairvoyante et sereine. Nous ne pouvons rien faire pour capter l’Amour: il se refuse ou il se donne et s’il vient à nous, c’est qu’il nous chérit telles que nous sommes avec toutes nos grâces et nos imperfections.

Source : https://pixabay.com/fr/vintage-femme-art-collage-cheveux-1501568/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here