Se protéger du soleil naturellement : le hâle ennemi

0
236
views

C’est dans les vieux pots que l’on se protège le mieux du soleil…

Se protéger du soleil naturellement : les

petits secrets des femmes de 1900

De cruelles caresses. Le rôle de l’ombrelle et du chapeau. Toilettes protectrices. Soyez patientes. La fraise et le blanc d’œuf salutaires. Conseils pratiques.

Phébus et Borée ont des caresses rudes, dont s’accommodent mal les fragiles visages féminins. Le vent de la montagne ou du bord de la nier durcit fâcheu­sement la peau. Le soleil, qui a la bonne intention de réchauffer, la cuit et la dore, quand il ne va pas jusqu’à la briller par l’insolation.

Ils procèdent en sournois, colorant lentement de jaune ou de gris le teint délicat, soit en totalité, soit par taches, qui vont: grandissant. Les rayons solaires, en effet, ont la propriété d’agir sur le pigment des cellules en le rendant plus foncé.

C’est le hâle, hôte importun.

Toutes les femmes ne sont pas atteintes de la même façon. La mauvaise circulation du sang accroît le dommage, enlaidissant encore le visage auquel il donne une coloration trop accentuée.

Comment s’en défendre?

Tout d’abord en l’évitant : c’est la meilleure méthode, mais la moins facile quelquefois.

Ne vous exposez pas au grand air, surtout du rivage, sans de vastes chapeaux protecteurs. La coquetterie, trop souvent, nuit à la santé, et, sous prétexte d’élégance, les chapeaux de paille sont outrageusement relevés d’un côté, quelquefois des deux, de façon à dégarnir le plus joliment du monde les joues qu’ils ont mission de défendre.

L’ombrelle aussi n’est pas utilisée comme il faudrait: on recherche d’élégants dessins de fins linons bien assortis à la robe, des manches joliment ciselés, mais on la porte nonchalamment, sans aucun souci du soleil.

Evitez aussi de sortir les mains nues. Ayez des gants qui montent très hauts.

Si vous vous exposez au soleil, mettez un soupçon de poudre de riz protectrice sur votre cou, sur vos joues, sur votre front. Portez des voilettes, de préférence d’une nuance tirant sur le jaune paille.

Jamais de médications internes en cette circonstance. Le meilleur remède contre le hâle est la patience. En trois jours, il disparaît si on ne s’y expose pas de nouveau.

Néanmoins, si la peau est trop brunie ou trop desséchée, quelques applications émollientes et adoucissante, pourront arriver à lui rendre sa fraîcheur et sa blancheur.

Les plus simples, ne sont pas les : plus mauvaises. C’est, par ; exemple, une application sur la figure, avant de se coucher, de blancs d’oeufs battus en neige ou simplement de fraises écrasées. Ce remède est particulièrement efficace au bord de la mer

Les décoctions de bouillon blanc, de guimauve, de fève, de pimprenelle, l’eau distillée de roses, de cerfeuil, de fraises, de mouron sont bonnes aussi.

Voici cependant quelques formules un peu plus compliquées de lotions et de pommades qui combattront heureusement cet importun.

RECETTES PRATIQUES

D’autrefois:

  • Prenez mie grappe de raisin vert, mouillez- la, et saupoudrez-la d’alun et de sel. Enveloppez dans du papier et faites cuire sous la cendre. Exprimez le jus, avec lequel vous vous laverez le visage.
  • (Recette de la cour d’Henri lll). Appliquez pendant la nuit un masque fait de quelques onces de fleur de farine et de froment avec du blanc dœuf. Lavez le matin à l’eau tiède.

D’aujourd’hui :

  • (Recette espagnole). Battez du jus de citron et du blanc d’œuf en parties égales. Faites cuire à petit feu en remuant jusqu’à ce que le mélange, atteigne la consistance d’une pommade. Auparavant, lavez le visage à l’eau de riz. Appli­cations 3 soirs de suite en vous couchant.
  • Soir et matin, mouillez pendant un quart d’heure votre visage avec la lotion suivante: Lait frais, 1/2 pinte; jus de citron, 8 grammes ; eau-de-vie blanche 8 grammes. Laissez bouillir et écumez.
  • Faites fondre au bain-marie : Beurre de cacao, 12 grammes ; cire vierge,. 12 grammes ; huile d’amandes douces, 100 grammes. Ajoutez : Suc de fraises, 75 grammes. Appliquez cette pommade le soir en vous couchant.

Lotion composée de : Eau de roses, 100 grammes; glycérine pure, 50 gram­mes. Appliquez le soir en vous couchant.

Source: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:M0354_951125-075-027_1.jpg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here